Encheres Publiques
Nous sommes le 22 Jan 2019, 06:36
Partager à vos réseaux
forum
Vente aux enchères des collectivités publiques et du Domaine
Achat et vente aux enchères des collectivités publiques, mairie, conseil régional, général, vente du Domaine, cession immobilière de l'Etat. Pour toutes questions ou informations relatives aux ventes du domaine, aux appels d'offre de l'état. Enregistrez-vous !

Qui veut acheter un ancien hôtel de police ?

Messagepar Pierre » 03 Nov 2010, 17:41

Ce matin à Avignon, le préfet du Vaucluse coiffera sa casquette d’agent immobilier. Un des multiples couvre-chefs du représentant de l’Etat. François Burdeyron va, en effet, présenter à la presse les six biens immobiliers de l’Etat que le service “France Domaine” vendra aux enchères le 5 novembre.

Un ancien commissariat de police à Avignon, une maison de l'agriculture à Apt, dont en passant personne n’avait voulu lors de la précédente vente, une maison, des appartements, des bureaux... Cette opération, la deuxième dans le Vaucluse cette année, s’adosse à la réforme et à la modernisation de l’Etat. Ces dernières intègrent une politique immobilière totalement repensée qui est désormais développée à la faveur de plusieurs objectifs?: faire évoluer le parc immobilier vers des implantations plus adaptées, moins nombreuses et moins onéreuses, optimiser l’occupation des immeubles et valoriser au mieux ceux qui sont libérés, moderniser l'entretien... Bref, la consigne est “économies économies”. Presqu’une révolution culturelle.

Faire des affaires? “Ca dépend”

Le Vaucluse n’échappe pas au processus. À?Avignon, Alexia Gruson, inspectrice à “France Domaine”, est l’un des artisans de cette vente. Et lorsqu’on lui demande si c’est l’occasion pour les candidats à l’acquisition de “faire de bonnes affaires”, elle ne se mouille pas et répond que “ça dépend”. Même si la plupart des biens dont l’État se débarrasse devront être l’objet de travaux souvent importants avant de démarrer leur nouvelle vie. Alors que l’appartement F5 situé route de Tarascon à Avignon, mis à prix 75.000 euros, est accessible à un particulier, l’ancien commissariat de la rue Violette paraît par nature voué à un autre destin.

Pour les investisseurs, transformer la pierre en or

Alexia Gruson prédit d’ailleurs que cette transaction tombera dans l’escarcelle d’un promoteur immobilier. C’est grand, cher (mise à prix 1.108.000 euros), et désuet... Et la requalification des lieux en appartements semble être une opportunité que les investisseurs ne devraient pas bouder. Avec à la clef, celle de transformer de la pierre en or puisque ce bien est idéalement situé. Du côté de l’État-propriétaire, la préoccupation est d’abord de se débarrasser d’un certain nombre de biens qui ne lui servent plus à rien ou qui sont inadaptés. Ce qu’ils vont devenir lui importe peu. Après l’abandon du service militaire obligatoire, par une loi de 1997, de nombreuses casernes et locaux du ministère de la Défense avaient connu un sort semblable. Alexia Gruson précise que cette politique de vente répond à un souci de «désendettement» et que l’argent ainsi récupéré partout en?France «servira à financer toute la réforme de l’administration territoriale».

Source Le Dauphiné
Avatar de l’utilisateur
Pierre
 
Messages : 87
Inscription : 02 Déc 2006, 15:09
Localisation : Bordeaux

Retourner vers Vente aux enchères des collectivités publiques et du Domaine



Qui est en ligne »

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

   
Accueil Forum Annuaire Emploi Contact Rejoignez nous sur FaceBook Google+ Twitter
© 2019 Encheres-Publiques.com - Tous droits réservés | Mentions légales | Flux RSS
Qui veut acheter un ancien hôtel de police ? : Vente aux enchères des collectivités publiques et du Domaine