Encheres Publiques
Nous sommes le 19 Juin 2019, 19:01
Partager à vos réseaux
forum
Vente aux enchères des Avocats
Vos questions et réponses sur les services des ventes aux enchères des Avocats.Problèmes d'immobilier liés aux propriétaires, copropriétaires, marchands de biens, locataires, squatteurs. Enregistrez-vous !

RENSEIGNEMENT

Messagepar FONS » 16 Mai 2008, 15:58

Mon époux et moi avions signé un compromis de vente,par le biais d'une agence et c'est alors que l'agence nous apprend que le propriétaire de cette maison fait l'objet d'une adjudication judiciaire.Le compromis non signé par le mandataire est donc caduc.Nous nous sommes arrangés avec l'agence qui nous a délivré un papier nous autorisant à faire une offre au mandataire et stipulant qu'elle renoncait a ses honoraires.Nous avons donc fait une offre au mandataireLE 16 avril, accompagnée d'un accord de principe determinant les conditions d'obtention du pret et valable jusqu'au 18 mai.Depuis nous n'avons eu aucune nouvelle, nous avons essayé de le joindre plus d'une dizaines de fois et avons laissé nos coordonnées à sa secrétaire, en vain.Puis nous avons reçu une convocation au tribunal de commerce pour le 26 mai,où nous devons nous présenter avec un nouvel accord de principe et faire une nouvelle offre.
Ors, n'ayant aucun interlocuteur et les taux d'interets de la banque ayant augmentés nous ne souhaitons plus poursuivre ces enchères.Est ce possible?
Le greffe du tribunal ne nous a pas répondu non plus.
Avatar de l’utilisateur
FONS
 
Messages : 1
Inscription : 16 Mai 2008, 15:42

Re: RENSEIGNEMENT

Messagepar Invité » 20 Mai 2008, 14:44

FONS a écrit:Mon époux et moi avions signé un compromis de vente,par le biais d'une agence et c'est alors que l'agence nous apprend que le propriétaire de cette maison fait l'objet d'une adjudication judiciaire.Le compromis non signé par le mandataire est donc caduc.Nous nous sommes arrangés avec l'agence qui nous a délivré un papier nous autorisant à faire une offre au mandataire et stipulant qu'elle renoncait a ses honoraires.Nous avons donc fait une offre au mandataireLE 16 avril, accompagnée d'un accord de principe determinant les conditions d'obtention du pret et valable jusqu'au 18 mai.Depuis nous n'avons eu aucune nouvelle, nous avons essayé de le joindre plus d'une dizaines de fois et avons laissé nos coordonnées à sa secrétaire, en vain.Puis nous avons reçu une convocation au tribunal de commerce pour le 26 mai,où nous devons nous présenter avec un nouvel accord de principe et faire une nouvelle offre.
Ors, n'ayant aucun interlocuteur et les taux d'interets de la banque ayant augmentés nous ne souhaitons plus poursuivre ces enchères.Est ce possible?
Le greffe du tribunal ne nous a pas répondu non plus.

si c'est une adujudication?
donc ce qui veut dire que la vente n'est pas encore faite?
la vente est interdite en agence,c'est un escroc votre agence!!!
et donc allez voir au greffe du tribunal,vous pouvez consulter le cahier des charges.
Et alors là,il faut bien lire car c'est pas simple et vite fait de faire des bêtises!!
regardez bien si c'est noté que le proprio est en droit de vendre son bien ou alrs si c'est une vente forcée?
voilà votre démarche!!!on est jamais mieux servi que par soi même.
Bon courage.
Invité
 

Re: RENSEIGNEMENT

Messagepar renat06 » 13 Aoû 2008, 08:37

FONS a écrit:Mon époux et moi avions signé un compromis de vente,par le biais d'une agence et c'est alors que l'agence nous apprend que le propriétaire de cette maison fait l'objet d'une adjudication judiciaire.Le compromis non signé par le mandataire est donc caduc.Nous nous sommes arrangés avec l'agence qui nous a délivré un papier nous autorisant à faire une offre au mandataire et stipulant qu'elle renoncait a ses honoraires.Nous avons donc fait une offre au mandataireLE 16 avril, accompagnée d'un accord de principe determinant les conditions d'obtention du pret et valable jusqu'au 18 mai.Depuis nous n'avons eu aucune nouvelle, nous avons essayé de le joindre plus d'une dizaines de fois et avons laissé nos coordonnées à sa secrétaire, en vain.Puis nous avons reçu une convocation au tribunal de commerce pour le 26 mai,où nous devons nous présenter avec un nouvel accord de principe et faire une nouvelle offre.
Ors, n'ayant aucun interlocuteur et les taux d'interets de la banque ayant augmentés nous ne souhaitons plus poursuivre ces enchères.Est ce possible?
Le greffe du tribunal ne nous a pas répondu non plus.





bonjour
je ne crois pas que l on puisse dire que l agence est en cause si le propriaitaire n a rien dit c est le travail du notaire de verifier tous ca.
de plus l agence a fait un document a l acheteur en renoncant a sa commission pour qu'il puisse acheter la maison alors svp arretons de faire passer toujours les agences pour des voleurs
merci et bonne reflection
Avatar de l’utilisateur
renat06
 
Messages : 2
Inscription : 13 Aoû 2008, 08:31
Localisation : region parisienne


Retourner vers Vente aux enchères des Avocats



 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne »

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités

   
Accueil Forum Annuaire Emploi Contact Rejoignez nous sur FaceBook Google+ Twitter
© 2019 Encheres-Publiques.com - Tous droits réservés | Mentions légales | Flux RSS
RENSEIGNEMENT : Vente aux enchères des Avocats