Encheres Publiques
Nous sommes le 24 Juil 2017, 22:30
Partager à vos réseaux
forum
Vente aux enchères des Avocats
Vos questions et réponses sur les services des ventes aux enchères des Avocats.Problèmes d'immobilier liés aux propriétaires, copropriétaires, marchands de biens, locataires, squatteurs. Enregistrez-vous !

problème d'organisation et vente aux enchères

Messagepar sheigh » 09 Aoû 2013, 06:18

Bonjour,

j'aimerai acquerir un bien mis en enchères début septembre. J'ai contacté un cabinet d'avocat pour trouver quelqu'un qui puisse me représenter. Malheureusement je me suis retrouvée confrontée au refus d'une secrétaire qui me reproche de n'avoir pas encore visité le lieu et donc refuse que l'on réponde à mes questions. Est-ce normal ? Est-ce que je vais être confrontée à cette réponse tout le temps ? Voilà je voulais avoir un avocat dès maintenant car j'aurais aimé discuter de plusieurs points avec lui et les visites ayant lieu peu de temps avant les ventes cela risque de m'être problématique si je m'y prend à la dernière minute. De plus je ne comprends pas bien le refus, si le bien ne m'interesse pas finalement (ce que je doute) je n'ai qu'a le signalé à l'avocat et ne plus présenter d'enchères mais le payer quand même comme s'il s'était déplacé et n'avait pas obtenu l'enchère. Les points que je voulais aborder avec lui.

1) Certains points du cahier des charges me sont obscures et l'avocat défendant est en vacances, je voulais donc poser des questions à mon avocat

2) J'aimerai acquerir ce bien avec un membre de ma fratrie et que les deux noms figurent sur l'acte de propriété. Je voulais m'enquerir des démarches à faire. Est-ce qu'il faut créer une société et comment faire?

3) Ni moi ni cette personne ne peut être présent lors de la vente aux enchères et pendant la période qui suit durant 15 jours est ce problématique?

3) Connaitre les honoraires de l'avocat

Pensez vous que je dois tenter de trouver un avocat avant la visite ou après ? Est-ce courant cette pratique des avocats de s'engager à représenter quelqu'un qu'après la visite? Je pensais revoir peut être le prix de mon enchère max après la visite mais je ne pensais pas que ma façon de voir les choses était invensiageable
Avatar de l’utilisateur
sheigh
 
Messages : 3
Inscription : 19 Mai 2013, 19:33

Re: problème d'organisation et vente aux enchères

Messagepar @ndreCROCHON » 13 Aoû 2013, 22:25

sheigh a écrit:j'aimerai acquerir un bien mis en enchères début septembre. J'ai contacté un cabinet d'avocat pour trouver quelqu'un qui puisse me représenter. Malheureusement je me suis retrouvée confrontée au refus d'une secrétaire qui me reproche de n'avoir pas encore visité le lieu et donc refuse que l'on réponde à mes questions.


C'est sûrement une profession qui n'a pas vraiment besoin de travailler ou pire encore, qui a une secrétaire vraiment incompétente sur tous les registres.

Votre démarche n'a rien d'anormal et pour solutionner votre quête, rapprochez-vous de l'avocat poursuivant pour vous faire conseiller un confrère.

sheigh a écrit:J'aimerai acquerir ce bien avec un membre de ma fratrie et que les deux noms figurent sur l'acte de propriété. Je voulais m'enquerir des démarches à faire. Est-ce qu'il faut créer une société et comment faire?


Ce domaine doit être confié à un homme de l'art (notaire - avocat )

sheigh a écrit:Ni moi ni cette personne ne peut être présent lors de la vente aux enchères et pendant la période qui suit durant 15 jours est ce problématique?


NON !
sheigh a écrit:Connaitre les honoraires de l'avocat


C'est à votre avocat de vous répondre à cette question.

sheigh a écrit:Pensez vous que je dois tenter de trouver un avocat avant la visite ou après ?


Cela est indifférent .

Tenez-nous au courant...

Cordialement.

@ndré CROCHON
Avatar de l’utilisateur
@ndreCROCHON
Expert du Forum
 
Messages : 1762
Inscription : 21 Déc 2008, 16:42
Localisation : LYON

Re: problème d'organisation et vente aux enchères

Messagepar sheigh » 05 Sep 2013, 13:19

Je vous donne la suite qui conclut une histoire fort bien malheureuse qui à mon avis donne le ton de pratique bien douteuse dans le département où j'habite et ceci même avant l'adjudication. Après avoir bataillé pour obtenir un avocat. Nous en avons trouvé un qui nous fait presque passé un questionnaire, profession, adresse, âge, pourquoi on veut acquérir ce bien, pourquoi nous ne sommes pas présents au moment de adjudication, et nous demande un prix d'adjudication. Avant d'obtenir la réponse, il demande si on s'est renseigné sur la valeur du prix. Bien que cela va de soi, je lui réponds et là il se permet un premier jugement de bien bon goût "ah bon c'est aussi cher que cela là-bas?" Puis je lui donne un prix qui restait à mon esprit très approximatif puisque je n'avais pas encore visité le bien. Il me dit de le rappeler après la visite. La visite arrive, nous sommes pas plus de 10 et l'huissier a eu besoin de l'aide d'un serrurier pour ouvrir l'accès à l'appartement. On découvre les lieux et après visite et concertation on se fixe un nouveau prix plus bas. Et on appelle l'avocat qui nous fixe un rendez-vous dans la foulée et nous demande de préparer 2 chèques de banque. On s'y rend. L'avocat se fait attendre et au moment de nous recevoir, pas même un bonjour, ni nous serre la main. Il n'est pas réellement concentré sur nous, il fait autre chose et le soutien d'une secrétaire est heureusement là pour redresser la barre. Il repose les même questions qu'au moment de l'entretien téléphonique. Puis une fois qu'il a fini il nous demande de passer à nos questions. Puis arrive le moment du prix de l'adjudication relancé, on donne notre nouveau prix certes plus bas mais on lui explique que c'est après coup de la visite, et là, gros moment de panique. L'avocat ne veut pas nous représenter pour le montant maximum de notre enchère. Le tribunal est à 5 mins à pied de son cabinet. Il dit qu'il a l'habitude des adjudications qu'il faut miser le prix de vente. Il nous parle de bien dans le secteur vendu bien plus haut que ce prix. J'ai décortiqué les résultats Licitor sur plusieurs années et exactement dans notre secteur, il n'y avait pas d'adjudication. Alors peut-être que Licitor est non exhaustive, mais je me demandais de quoi il me parlait. Je sentais qu'il bluffait un peu. Ne comprenant pas sa réaction je me permets de lui demander en quoi le montant de notre enchère lui importe si je le paye pour me représenter. Là il nous annonce clairement qu'il ne facture pas le fait de représenter ses clients mais qu'il se fait payer lorsqu'il obtient l'adjudication. Il n'essaie même pas d'entrevoir le fait de nous facturer notre représentation au tribunal et de nous faire payer une autre somme pour le travail fourni après adjudication.
Dans le montant qu'il voulait que l'on enchérisse, il ne semblait pas prendre en considération le fait que l'appartement ne soit pas en état et qu'il il y ai de sacré frais pour le remettre sur pied .
Sur le moment, j'ai vraiment douté de ses pratiques . Il semblait vouloir profiter du fait qu'on ne soit pas présent lors de l'enchère pour proposer directement notre prix maximum car il y voyait surtout son pourcentage d'intérêt glisser dans sa poche.
Une bataille psychologique se déroule, il demande à sa secrétaire de trouver les prix de ce bien, s'absente pour appeler un expert et revient vers nous sans rien sous les bras. Il nous redit qu'on n'a aucune chance d'avoir l'adjudication avec ce montant. Se plaint d'un autre client à sa secrétaire devant nous durant une dizaine de minutes. On tient bon, on s'est fixé un montant et pas plus. Alors on s'est dit, si c'est ainsi bien au revoir, il a dit qu'il vérifierait si un bien au montant qu'on voulait se vendrait et nous rappellerait. Jusqu'à la fin, on a eu cette impression qu'il voulait qu'on change d'avis. A cet instant, on a vu notre rêve brisé par la cupidité d'un homme. Et on a compris que l'adjudication c'est d'abord un combat avec un avocat appâté par le seul gain qu'il en gagnera et qu'une fois passé cela, l’enchère au tribunal est juste la cerise sur un gâteau.
Le lendemain, la secrétaire nous téléphone et nous reconfirme qu' il ne nous représenterait pas. J'ai senti qu'elle pensait qu'on retournerait notre veste à la dernière minute et qu'on augmenterait notre enchère maximale.
Pour conclure, je suivrai sur Licitor le résultat de cette vente aux enchères, si l'adjudication est bien en dessous ou au coude à coude avec le montant que l'on s'était fixé, je me ferai définitivement une idée.
L'avocat a-t-il réellement le droit de refuser un client à l'accès aux enchères sous prétexte d'un montant que lui juge insuffisant pour son déplacement ? Pas très honnête comme procédé!
Avatar de l’utilisateur
sheigh
 
Messages : 3
Inscription : 19 Mai 2013, 19:33

Re: problème d'organisation et vente aux enchères

Messagepar @ndreCROCHON » 06 Sep 2013, 00:38

sheigh a écrit:Puis arrive le moment du prix de l'adjudication relancé, on donne notre nouveau prix certes plus bas mais on lui explique que c'est après coup de la visite, et là, gros moment de panique. L'avocat ne veut pas nous représenter pour le montant maximum de notre enchère. Le tribunal est à 5 mins à pied de son cabinet. Il dit qu'il a l'habitude des adjudications qu'il faut miser le prix de vente. Il nous parle de bien dans le secteur vendu bien plus haut que ce prix. J'ai décortiqué les résultats Licitor sur plusieurs années et exactement dans notre secteur, il n'y avait pas d'adjudication. Alors peut-être que Licitor est non exhaustive, mais je me demandais de quoi il me parlait.


Je vous avoue ne pas comprendre la position de cet avocat...En effet, ça n'est pas à lui de fixer le montant
de l'adjudication auquel vous acceptez d'accéder, mais uniquement à vous... Sauf, si votre montant
annoncé est en dessous de la mise à prix. Dans ce cas, vous avez de fortes chances de ne pas être
l'adjudicateur final.

Par ailleurs, je pense qu'un avocat est parfaitement en droit de refuser à vous représenter sans avoir à le justifier.

Tenez-nous au courant du résultat final de l'enchère, par rapport à votre enveloppe ?

A vous lire...

Bien cordialement.

@ndré CROCHON
Avatar de l’utilisateur
@ndreCROCHON
Expert du Forum
 
Messages : 1762
Inscription : 21 Déc 2008, 16:42
Localisation : LYON

Re: problème d'organisation et vente aux enchères

Messagepar sheigh » 13 Sep 2013, 20:13

Pour répondre a votre question, le montant que nous voulions fixer était bien au dessus de la mise à prix, pour être plus précis, il était supérieur de 56000 euros. mais inférieur de 44 000 euros au montant maximal que l'on avait annoncé au départ à notre avocat (avant la visite du bien).
L'adjudication a eu lieu il y a 2 jours et son résultat est "Pas de résultat d'adjudication". Les 8 autres enchères qui ont eu lieu ce même jour dans ce tribunal ont également eu le même résultat c'est à dire pas de "résultat d'adjudication".
Je pense sincèrement que les avocats de ce tribunal ne jouent pas le jeu, et cela est autant néfaste aux personnes qui souhaitent acquérir un bien aux enchères qu'aux créanciers des personnes dont le bien doit être vendu.
Pour conclure, mon expérience du système de vente aux enchères avec présence d' avocats obligatoire pour enchérir me laisse bien perplexe.... Je pense que tout ceci est un jeu de dupe
Avatar de l’utilisateur
sheigh
 
Messages : 3
Inscription : 19 Mai 2013, 19:33


Retourner vers Vente aux enchères des Avocats



 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne »

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

   
Accueil Forum Annuaire Emploi Contact Rejoignez nous sur FaceBook Google+ Twitter
© 2017 Encheres-Publiques.com - Tous droits réservés | Mentions légales | Flux RSS
problème d'organisation et vente aux enchères : Vente aux enchères des Avocats