Encheres Publiques
Nous sommes le 19 Oct 2019, 09:47
Partager à vos réseaux
forum
Vente aux enchères des Avocats
Vos questions et réponses sur les services des ventes aux enchères des Avocats.Problèmes d'immobilier liés aux propriétaires, copropriétaires, marchands de biens, locataires, squatteurs. Enregistrez-vous !

menace de saisie de ma maison

Messagepar cecile640 » 18 Mai 2009, 11:43

bonjour, je suis acetuelllement en instance de divorce, nous avions une maison en bien commun avec mon "mari", lors de notre passage en conciliation le juge a laisse l'usufruit de la maison a mon mari et a sa charge de payer les crédits ayant servi a son acquisition, aujourdh'ui mon mari puisque nous ne sommes toujours pas divorcés ne paye plus les traites et je viens de recevoir une mise en demeure étant dans l'impossibilité de payer moi meme le crédit de la maison. La banque m'a dit que la seule solution était la mise en vente de la maison mais mon mari refuse catégoriquement ce qui va finalement nous amener a la saisie immobilière , j'ai peur de ce qui va arriver .... j'aimerais savoir comment se déroule une saisie immobilière ? merci pour vos réponses ou témoignages
Avatar de l’utilisateur
cecile640
 
Messages : 3
Inscription : 18 Mai 2009, 11:25

Messagepar detectimmobilier » 18 Mai 2009, 17:04

Bonjour,
Une saisie permet à la banque qui a une hypothèque sur votre maison à hauteur du prêt contracté, de se rembourser en cas de défaillance de paiement.
Y'a t-il une raison particulière à ce que votre mari ne paie plus ? (chomage, ....)
Avatar de l’utilisateur
detectimmobilier
Expert du Forum
 
Messages : 26
Inscription : 25 Déc 2008, 23:38

Messagepar @ndré CROCHON » 18 Mai 2009, 20:48

A l'évidence, le refus de votre mari de payer les échéances du crédit, va entrainer à court terme, la saisie immobilière de votre maison en commun .

C'est la réalité du moment, à moins que vous ou votre mari, vous fassiez en sorte de régulariser les arriérés .

Personnellement, je mandaterais un huissier afin de procéder à une sommation interpellative, pour être entendu sur la raison de sa rupture contractuelle de régler l'emprunt et pour clore le tout.....Lui demander de justifier les raisons de son refus de vendre la maison à l'amiable .

C'est un moyen de preuve admis en justice. Ce peut-être une forme de témoignage ou d'attestation , qui à terme pourra vous être d'une grande utilité .

Tenez-nous au courant.
D'avance, merci....

Bien courtoisement .

@ndré CROCHON
______________________
http://www.cible-immo.info
@ndré CROCHON
 

Messagepar cecile640 » 21 Mai 2009, 17:58

detectimmobilier a écrit:Bonjour,
Une saisie permet à la banque qui a une hypothèque sur votre maison à hauteur du prêt contracté, de se rembourser en cas de défaillance de paiement.
Y'a t-il une raison particulière à ce que votre mari ne paie plus ? (chomage, ....)

bonjour merci tout dabord pour avoir lu mon article,,et bien pour répondre a votre question la seule raison pour laquelle il ne paye plus je ne la connais malheureusement pas il est solvable il a un travail ,,, je sais qu'il est interdit bancaire depuis plusieurs mois , le seul problème c'est que malgré ces soucis d'argent il refuse quand meme de vouloir vendre la maison ,,, il m'a dit textuellment qu'il voulait que je sache ce que ça faisait de se retrouver dans la "merde" voilà ses paroles et aucun dialogue n'est possible ,
cordialement
Avatar de l’utilisateur
cecile640
 
Messages : 3
Inscription : 18 Mai 2009, 11:25

Messagepar cecile640 » 21 Mai 2009, 18:02

@ndré CROCHON a écrit:A l'évidence, le refus de votre mari de payer les échéances du crédit, va entrainer à court terme, la saisie immobilière de votre maison en commun .

C'est la réalité du moment, à moins que vous ou votre mari, vous fassiez en sorte de régulariser les arriérés .

Personnellement, je mandaterais un huissier afin de procéder à une sommation interpellative, pour être entendu sur la raison de sa rupture contractuelle de régler l'emprunt et pour clore le tout.....Lui demander de justifier les raisons de son refus de vendre la maison à l'amiable .

C'est un moyen de preuve admis en justice. Ce peut-être une forme de témoignage ou d'attestation , qui à terme pourra vous être d'une grande utilité .

Tenez-nous au courant.
D'avance, merci....

Bien courtoisement .

@ndré CROCHON
______________________
http://www.cible-immo.info
bonjour, je vous remercie pour votre message, et bien effectivement si c'est mon dernier recours pour essayer de lui faire entendre raison je vais essayer,,, car de toute façon face a moi aucun dialogue n'est possible et a priori il préfère que la maison soit vendu aux enchères afin que personne ne récupère le moindre argent et notamment la part que chacun aurait pus avoir dans une vente a l'amiable
je vous tiendrais au courant dans mes démarches
très cordialement Mme CHAMBIN
Avatar de l’utilisateur
cecile640
 
Messages : 3
Inscription : 18 Mai 2009, 11:25

Messagepar @ndreCROCHON » 03 Juin 2009, 07:16

Ne désespérez pas devant l'attitude fermée de votre mari .

Je vous réitère mon conseil, mandatez un huissier afin de procéder à une sommation d'interpellation à des fins développées ci-dessus.

Je sais par expérience, que le déroulement des évènements et les solutions, sont souvent très éloignés de ce que nous avions imaginé .

Battez-vous, mais intelligemment !

Tenez-nous au courant et vous en remercions par avance .

Bien courtoisement .

@ndré CROCHON
________________________
http://www.cible-immo.info
Avatar de l’utilisateur
@ndreCROCHON
Expert du Forum
 
Messages : 1762
Inscription : 21 Déc 2008, 16:42
Localisation : LYON

saisie immobilière

Messagepar rossignol » 22 Juin 2009, 13:12

Chère Madame ;attention a la vente de votre bien sur saisie immobilière dans certaines villes (pour ne pas dire de nombreuses)les marchands de biens s arrangent entre eux au nez et a la barbe de particulier qui sonts intérréssés par ce système d achat je peux éventuellement vous expliquer comment cela se passe
rossignol
 

Re: saisie immobilière

Messagepar Alain » 22 Juin 2009, 14:03

rossignol a écrit:Chère Madame ;attention a la vente de votre bien sur saisie immobilière dans certaines villes (pour ne pas dire de nombreuses)les marchands de biens s arrangent entre eux au nez et a la barbe de particulier qui sonts intérréssés par ce système d achat je peux éventuellement vous expliquer comment cela se passe


Bonjour,

Etant dans le meme cas, pouvez m'apporter d'avantage de precision, sur ce type de vente.

Merci par avance de vos lumieres, je cherche des informations

Cdt

Alain
Alain
 

Messagepar @ndreCROCHON » 30 Juin 2009, 11:49

Ceux qui ont l'habitude de me lire sur le site savent que par nature, je suis plus emprunt à la modération qu'à l'esprit polémiste.

C'est toujours dans cet esprit que je réponds à "Rossignol" sur son commentaire ci-dessus.

J'ai la chance d'avoir été un marchand de biens et c'est à ce titre que je tiens à rectifier son affirmation : " Les marchands de biens s'arrangent entre eux au nez et à la barbe des particuliers"...Vous oubliez d'expliquer vos sources officielles et surtout la véracité de celles-ci . En clair, vous laissez entendre des affirmations trompeuses à l'encontre de cette profession.

Maintenant, je vais vous répondre avec toute l'objectivité de mon vécu. Quant un marchand de bien est à l'audience des criées, il n'aspire qu'à une seule chose....Acheter au meilleur prix l'affaire sur laquelle il a jeté son dévolu .

Malheureusement et heureusement, tous ceux qui sont là désirent la même chose.... Faire une bonne affaire....Par contre, ce qui va départager les intervenants c'est l'enveloppe qu'ils sont disposés à mettre en jeu pour y parvenir.

Il ne vous a sûrement pas échappé que la vocation première d'un marchand de biens, est d'acheter un bien en vue plus généralement de le revendre avec ou sans travaux, pour dégager rapidement une plus-value . D'où l'intérêt pour lui d'acheter au plus bas prix.

Vous conviendrez, que le particulier a plus de chance d'enlever l'enchère car ses motivations de base qui sont les mêmes pour tous, avec toutefois une grande différence avec le marchand de biens....Il acceptera que tous frais confondus, le prix soit relativement assez proche des prix du marché local . Alors, que pour le marchand de biens cette éventualité est quasiment inacceptable.

Vous voyez, que la profession de marchand de biens est bien loin de geler un marché, qui à mon avis est le plus ouvert, surtout si vous intégrez la possibilité de la surenchère du dixième sur le prix de l'adjudication durant les 10 jours qui suivent, plus le droit de préemption des collectivités locales .

Pour conclure, si vous désirez réaliser une excellente affaire immobilière, vous le pouvez, même si vous n'êtes pas marchand de biens.

Bonne quête et soyez vigilant sur l'estimation du bien que vous vous proposez d'acquérir et je rajouterai.....Evitez que le bien soit occupé .

Bien cordialement.

@ndré CROCHON

P.S.: En réponse à Alain (ci-dessus) , je l'invite à lire le plus possible les commentaires
des modérateurs, il s'en trouvera enrichi pour agir avec plus de détermination et sûreté.
_____________________
http://www.cible-immo.info
Avatar de l’utilisateur
@ndreCROCHON
Expert du Forum
 
Messages : 1762
Inscription : 21 Déc 2008, 16:42
Localisation : LYON


Retourner vers Vente aux enchères des Avocats



 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne »

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 1 invité

   
Accueil Forum Annuaire Emploi Contact Rejoignez nous sur FaceBook Google+ Twitter
© 2019 Encheres-Publiques.com - Tous droits réservés | Mentions légales | Flux RSS
menace de saisie de ma maison : Vente aux enchères des Avocats