Encheres Publiques
Nous sommes le 24 Juil 2017, 22:31
Partager à vos réseaux
forum
Procédure d'expulsion, conditions et recours
Procédure d'expulsion d'occupant sans droit ni titre, commandement de quitter les lieux, procédure d'expulsion d'un locataire, squatter suite à un jugement. Enregistrez-vous !

occupation sans droitni titre-délai maximum

Messagepar eric » 19 Nov 2011, 16:33

Bonjour,
après une adjudication, le bien est occupé par l'ancien propriétaire et sa famille; j'essaye de définir le délai maximum ou je peux récupérer le bien libre: je ne reviens pas sur l'ensemble des intervenant et des actions , mais on arrive à ce que finalement dans le pire des cas le prefet de police ordonne l'expulsion par la force, avec le fait que normalement il doit répondre oui ou non, dans les 2 mois, mais si j ai bien compris il doit répondre dans les 3 ans... donc si on essaye de donner l'ordre de grandeur maximum, en comptant des recours divers de la part de l ancien propriétaire.. on peut arriver a 1+ 3 ans , c'est à dire 4 ans au pire avant de récuperer son bien?
merci de votre avis
Avatar de l’utilisateur
eric
 
Messages : 8
Inscription : 19 Nov 2011, 15:16

Re: occupation sans droitni titre-délai maximum

Messagepar @ndreCROCHON » 19 Nov 2011, 23:11

Je vous invite à lire le maximum de posts car le sujet fait l'objet de nombreux commentaires.

Par nature, je préfère regarder la bouteille à moitié pleine plutôt qu'à moitié vide, même si le destin me donne
tort, je préfère "fleurter" avec l'optimisme que son contraire.

Tenez-nous au courant du déroulement de vos actions....

Bien à vous.

@ndré CROCHON
Avatar de l’utilisateur
@ndreCROCHON
Expert du Forum
 
Messages : 1762
Inscription : 21 Déc 2008, 16:42
Localisation : LYON

Re: occupation sans droitni titre-délai maximum

Messagepar eric » 22 Nov 2011, 10:45

Merci pour cette leçon d'optimisme... le pessimisme est l'ennemi de l'action...en fait je cherche à faire un investissment locatif en banlieue parisienne; le bien est en adjudication dans les semaines qui viennent; le bien est occupé par le propriétaire et sa famille( 3 enfants) donc soit négociation, soit expulsion avec toutes les embuches prévisibles; je calcule donc en prévisionnel:
adjudication 100 000 euros coût avec frais divers 120 000 ; cout de la procédure pour récuperer le bien x euros; cout des charges propriétaire pendant la procedure:2200 euros annuel; cout du credit ou de l'immobilisation des fonds 4000 euros annuel; ce qu'il reste à définr c'est le nombre d'années max et le coût annuel de procédure intégrant toutes les traccasserie dont ce site fait état:..( garde meuble huissier....frais d avocat..) que je chiffre à 3000 à 4000 euros annuel donc 3500 en moyenne; donc par année de non jouissance du bien le total est de 2200+4000+3500=9700 euros arrondis a 10 000 euros; soyons moyennenant optimiste vu les conditions: banlieue parisienne, famille nombreuse, donc la préfecture, -à juste titre humainement parlant-prendra du temps pour l'expulsion en fonction des capacité de relogement de la famille, donc 2 ans ou 3 ans mes paraissent dans la bonne mesure ; donc 3 ans à 10 000 cela fait 30 000 euros; ; donc au bout de 3 ans je récupère le bien libre et le cout total a été de 120 000 + 30 000= 150 000 euros ; ceci à comparer avec un bien de meme nature au même endroit qui se vend libre aujourdhui à 170 000 euros+frais de notaires et divers = 188 000 euros évidemment si le délai est p^lus court je suis vraiment gagnant; ..si le délai est plus long.. cela devient problématique.
que pensez vous de ce projet?
Avatar de l’utilisateur
eric
 
Messages : 8
Inscription : 19 Nov 2011, 15:16

Re: occupation sans droitni titre-délai maximum

Messagepar @ndreCROCHON » 22 Nov 2011, 13:59

Pourquoi choisir ce bien et pas un autre qui, rentrerait dans la même enveloppe avec moins de difficultés?

En effet, bien que vous ne nous parliez pas de l'âge des enfants, c'est effectivement augmenter les chances
de voir se libérer plus difficilement les lieux et par la même de perdre les loyers non perçus, augmentés
des frais annexes et ce, durant une assez longue période.

Cette difficulté peut se transformer en avantage car, les enchérisseurs ne seront pas nombreux....Par contre,
c'est avantage apparent peut cacher les surprises économiques d'une libération difficile, longue et coûteuse.

Comme l'affaire au départ présente des inconvénients quasi assurés...Je vous invite à rencontrer l'occupant
actuel (ancien propriétaire) pour voir quelles sont ses intentions, a t-il une vision de repli ? Si OUI, laquelle et
pour quand ?....Suivant votre ressenti et la crédibilité que vous lui accorderez, n'hésitez pas de jouer le rôle de
la personne coopérative dans l'intérêt commun des deux parties , en lui précisant que, vous êtes prêt à l'aider pécuniairement.
Si votre interlocuteur a l'ouverture d'esprit et surtout la volonté de trouver une solution de repli pour toute sa
famille...Alors, il sera plus à l'écoute de votre proposition car, il n'est pas dupe et il sait que tôt ou tard, il devra
libérer les lieux et qu'il est préférable d'essayer de trouver un terrain d'entente que de choisir l'expulsion
manu militari....Bien que, si les enfants sont en bas âges, les services sociaux locaux auront la charge de
trouver une solution de relogement .

Voilà un tour d'horizon objectif qui, fera que vous irez plus avant ou non dans votre projet d'acquisition de
ce bien.

Tenez-nous au courant.

Cordialement.

@ndré CROCHON
Avatar de l’utilisateur
@ndreCROCHON
Expert du Forum
 
Messages : 1762
Inscription : 21 Déc 2008, 16:42
Localisation : LYON


Retourner vers Procédure d'expulsion, conditions et recours



 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne »

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

   
Accueil Forum Annuaire Emploi Contact Rejoignez nous sur FaceBook Google+ Twitter
© 2017 Encheres-Publiques.com - Tous droits réservés | Mentions légales | Flux RSS
occupation sans droitni titre-délai maximum : Procédure d'expulsion, conditions et recours