Encheres Publiques
Nous sommes le 21 Oct 2017, 13:44
Partager à vos réseaux
forum
Libre expression
Au sujet des services des huissiers, administrateurs, mandataires judiciaires, agences immobilières. Ce forum vous permet discuter de tous les sujets non couverts par les autres forums. Enregistrez-vous !

ABC des ventes aux enchères

Messagepar adeline » 18 Sep 2010, 15:12

Bonjour,

En recherchant notre future maison je suis tombée sur des ventes aux enchères, le terme fait un peu peur, pourriez vous m'expliquer le déroulement, les conditions, le paiement, enfin tous ce qu'il faut savoir.

Merci à vous tous
Bonne journée
Avatar de l’utilisateur
adeline
 
Messages : 1
Inscription : 18 Sep 2010, 15:08

Re: ABC des ventes aux enchères

Messagepar o-puces.com » 18 Sep 2010, 17:07

Bonjour,
Je tombe sur votre question par hasard...
Quelque soit le bien que vous désirez acquérir lors d'une vente aux enchères, il faut vous poser une question simple au départ :
"combien suis-je capable de proposer AU MAXIMUM ?"
Il ne faut pas que vous soyez dans l'impossibilité d'assumer le prix proposé, donc, il faut que vous vous assuriez que vous disposez des fonds nécessaires avant même de penser à participer à une vente aux enchères...
Quand il s'agit d'articles dits "de petits prix", il faut vous poser la même question : inutile d'enchérir sur un sac de couchage jusqu'à 159,50euros si vous pouvez trouvez quasiment le même sac de couchage en magasin pour 98 euros
Il y a trop souvent des articles qui se vendent à des prix bien plus élevés que le prix du neuf sur des sites comme le notre (o-puces.com) car les gens considèrent les enchères comme un jeu...
Or, dites vous bien que ce n'est pas un jeu et que vous risquez de vous endettez avec l'achat d'un bien tel qu'une maison pour peu que vous vous disiez "tant pis, j'augmente le prix, je veux gagner l'enchère!".
Ce que doivent se dire bon nombre de personnes sur les sites visités et les prix de vente constatés !
Avatar de l’utilisateur
o-puces.com
 
Messages : 1
Inscription : 18 Sep 2010, 16:56

Re: ABC des ventes aux enchères

Messagepar @ndreCROCHON » 12 Oct 2010, 01:35

Vos précisions sont pertinentes car il serait suicidaire de faire abstraction aux (4) quatre priorités suivantes:

- Définir l'enveloppe globale de l'investissement , suite à une étude de marché

- Toute assurance écrite sur le montant du concours de votre banquier en cas d'emprunt

- Déterminer la destination finale de votre acquisition

- S'assurer, si le bien est libre ou pas de toute occupation

Cette liste n'est pas exhaustive , nous pouvons ajouter d'autres facteurs dont notamment des devis de travaux éventuels, la situation géographique du bien, le standing, l'exposition, le mode de chauffage etc....

Dans tous les cas de figures, il faut toujours garder à l'esprit une chose qui est essentielle, c'est la revente du bien...Les statistiques me donnent raison, puisque la rotation des ventes est de (7) sept ans.

Bonne réussite à vous tous.

Bien chaleureusement .

@ndré CROCHON
Avatar de l’utilisateur
@ndreCROCHON
Expert du Forum
 
Messages : 1762
Inscription : 21 Déc 2008, 16:42
Localisation : LYON

Re: ABC des ventes aux enchères

Messagepar CERLAND » 08 Fév 2013, 17:36

Bonjour,
Je souhaite juste vous faire partager mon expérience,
Pour ma part je viens d'acheter en adjudication en septembre 2012 une chambre de bonne Paris 11ième, la chambre était squattée mais je le savais par le cahier des charges que j'ai consultée.
J'ai voulue être une bonne samaritaire et donner à mon squatter 6 mois pour ce reloger contre une indemnité d'occupation de logement, j'avais bien précisé qu'aucun bail ne lui serait fait et qu'il devait partir dès qu'il trouverait un autre logement, (j'ai même écris à la Mairie de Paris pour l'aider dans sa démarche de re-logement)
Aujourd'hui le "poux" squatt et ne paie plus son indemnité depuis 2 mois (janvier,février) il nous à même fait des menaces quand nous sommes passés le voir fin janvier pour avoir notre chèque ! (de ne plus revenir chez lui !) c'est un comble alors que lui est squatteur de mon logement, c'est pour cela que l'ancienne propriétaire ne payait plus les charges au syndic et que le bien à été saisi.
Tous cela pour vous dire : dès que vous achetez en adjudication : faite une expulsion du à l'adjudication auprès d'un huissier tout de suite, n'attendez pas et ne négociez rien avec le locataire ou squatter, vous vous en mordrez les doigts comme moi actuellement.
Je dois faire faire un référé d'expulsion en urgence auprès d'un huissier, j'espère que la procédure auprès du Juge va aller vite car je me suis endettée sur 15 ans à raison d'un remboursement de 500€ mensuel.
Avatar de l’utilisateur
CERLAND
 
Messages : 3
Inscription : 08 Fév 2013, 17:16

Re: ABC des ventes aux enchères

Messagepar @ndreCROCHON » 16 Fév 2013, 01:05

CERLAND a écrit:Tous cela pour vous dire : dès que vous achetez en adjudication : faite une expulsion du à l'adjudication auprès d'un huissier tout de suite, n'attendez pas et ne négociez rien avec le locataire ou squatter, vous vous en mordrez les doigts comme moi actuellement.
Je dois faire faire un référé d'expulsion en urgence auprès d'un huissier, j'espère que la procédure auprès du Juge va aller vite car je me suis endettée sur 15 ans à raison d'un remboursement de 500€ mensuel.


A vous lisant, je suis amené à commenter plus en détail vos remarques, car lors d'une acquisition au TGI, vous pouvez être confrontée à (4) quatre situations différentes, à savoir :

- Le bien est libre de toute occupation et de tout bail, c'est la situation la plus confortable .

- Le bien est occupé par un locataire et dans ce cas, vous le saviez et comme vous êtes subrogée dans les droits du vendeur, vous percevrez les loyers à/c du jour de l'adjudication (Sous toutes réserves que vous ayez payé les frais et le prix d'acquisition ).

- Le bien est occupé par l'ancien propriétaire qui devient sans droit ni titre...Dans ce cas, vous faites appel à un huissier de justice qui, sur votre demande va engager une procédure d'expulsion sans faire appel à un référé et encore moins à un avocat...En effet, aux termes de l'article 2210 du Code civil : " Le jugement d'adjudication constitue un titre d'expulsion à l'encontre du saisi ou de tout occupant sans droit ni titre...Cette mise en demeure donne à l'ancien propriétaire (2) deux mois pour libérer les lieux...A défaut, d'une libération dans les 60 jours, l'huissier transmettra votre requête au Préfet, qui disposera de 60 jours pour ordonner la libération des lieux par la force publique....Si d'aventure, au terme des 60 jours l'occupant sans droit ni titre est toujours dans les lieux, vous pouvez demander à l'Etat l'équivalent d'un loyer pour perte de jouissance des lieux , en raison de la non exécution de l'expulsion dans les délais impartis.

- Dans le cas qui est le vôtre, un squatter occupant sans droit ni titre est à la même enseigne que l'ancien propriétaire .

Vous avez opté pour pour une négociation à l'amiable et semblez avoir convenu d'une indemnité d'occupation d'environ 350 € par mois, sous réserve d'une libération définitive dans un délai de (6) six mois, au plus tard.

J'ose espérer que vous avez pris le soin de rédiger un acte, signé des deux parties, précisant que les 350 € / Mois représentent ni un bail, ni un loyer , mais une indemnité compensatrice d'occupation avant la libération des lieux dans les (6) six mois....Cette disposition particulière a été accordé par la propriétaire Mme..............pour permettre Mr.................de trouver un nouveau logement .

.A défaut d'un pareil écrit , ce versement mensuel pourrait être assimilé au montant d'un loyer sous bail verbal, car il aurait un caractère répétitif pouvant jeter le trouble sur l'intention des parties.

Dans ce cas et uniquement dans ce cas, vous seriez obligée de confier vos intérêts à un avocat , car cette affaire pourrait venir au Tribunal d'instance ....Attention, il s'agit là d'une hypothèse la plus empirique.

Bonne lecture et tenez-nous au courant .

Bien courtoisement.

@ndré CROCHON
Avatar de l’utilisateur
@ndreCROCHON
Expert du Forum
 
Messages : 1762
Inscription : 21 Déc 2008, 16:42
Localisation : LYON


Retourner vers Libre expression



 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne »

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

   
Accueil Forum Annuaire Emploi Contact Rejoignez nous sur FaceBook Google+ Twitter
© 2017 Encheres-Publiques.com - Tous droits réservés | Mentions légales | Flux RSS
ABC des ventes aux enchères : Libre expression